• Ranx et moi même avons tenté une expérience en nous inspirant de la méditation orgasmique enseignée par Emmanuelle Duchesne (vidéo en bas de cette page).

    J'ai légèrement modifié le protocole (pardon Emmanuelle :) ) car j'ai préféré que nous nous concentrions sur la peau plutôt que sur le clitoris :) : canaliser, ressentir le toucher de l'autre et garder ce point focus...j'ai appris à focaliser ma conscience, à ancrer mes pensées dans un espace que je maîtrise totalement, cet exercice ne fut donc pas compliqué...et puis, dans la mesure où c'est à partir de l’arborescence du JE que la fusion s'opère, tout est réellement simplifié...

    Je me suis donc prise au jeu, je canalisais toute mon énergie sur l'infime espace constitué par ma peau fusionnant avec l'épiderme de sa main...et une tristesse infinie m'a submergé, les larmes sont venues, sans que j'essaie même de les retenir...

    L'homme de toutes mes vies m'a simplement pris dans ses bras avec beaucoup de tendresse et la "séance" s'est arrêté là...il m'a fallu quelques heures afin de mettre des mots sur cette émotion déferlante.

    Je suis un être qui gère totalement ses espaces neuronaux et donc, je n'ai aucun souci concernant la technicité des protocoles de conscience et de multidimensionnalité. C'est hyper simple et facile désormais. Je gère...je me gère...

    Concernant mon corps vibratoire, idem : j'en ai la maîtrise totale, même si ce socle n'est que le début de l'aventure. Je le ressens, je le vibre en permanence, sans même y penser, de façon évidente et naturelle.

    Mais concernant mon corps, rien...la réalité qui m'a submergé était limpide : je n'ai pas de corps...pour ressentir mon corps physique, j'ai besoin que le "monde extérieur" vienne le solliciter par le toucher, une sensation (pluie, vent...) ou la douleur (brulure, écorchure, foulure...)

    Je n'ai pas de corps...

    Ceci fut pleinement constaté, j'ai plongé dans cette vérité...j'existe "partout" mais pas "ici"...ce corps possède une vie indépendante, il n'est pas relié, connecté à moi...

    J'ai laissé aller l'émotion liée à ce phénomène de "décorporation"...les jours ont passé (je finalise cet écrit plus de trois semaines après ce moment clef), et bien évidemment, tout a changé depuis, tout est allé très vite : je ressens désormais mon corps, ma peau, sans avoir besoin d'une sollicitation extérieure...je suis ce corps, comme tous mes autres corps...

    Cela m'a permis d'ouvrir la porte à une autre énergie, un point d'orgue vibratoire en quelque sorte : la couronne...cette énergie coronale est avant tout une information métaphysique et dans cette dimension, elle se traduit concrètement par la sécrétion d'endorphine et de dopamine : j'ai été comme "droguée" durant plusieurs jours (un subspace de 2 jours ! ), une extase engendrée par la multiplication insensée des molécules du bonheur :) Depuis, j'arrive à l'équilibre : je n'ai plus la tête qui tourne, je peux m'activer normalement...

    Je suis particulièrement vivante...je vis mon corps physique dans une grande détente...quelle merveille que de fusionner avec "lui", sous cette forme !

     

    Mesnet

    Merci à Emmanuelle et à tous ceux qui partagent courageusement leur expérience de vie...ce n'est pas toujours facile dans un "monde de jugement" ou l'on traite l'autre de "fou" ou de "pervers" dès lors qu'il exprime une réalité différente...

    En tout cas, l'essence de cette vidéo fut l'une de mes plus belles prises de conscience concernant "ma matière" !

     

    Le corps, ce continent perdu

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Révolution sociale (GJ), virus, changement climatique (et magnétique !), krack boursier et remodelage de l'économie "réelle"...

    Pour ceux qui me connaissent et ceux qui me lisent, vous savez que je perçois le monde d'une façon particulière...tout est structuré, tout a un sens profond, il n'existe nulle erreur ou échec, juste des expériences de "réalisation"...
    Les temps présents n'échappent pas à cette règle : nous sommes plongés dans un scénario mondial qui va impacter "nos petites affaires" au Domaine, comme il va impacter les affaires de chacun...nous entrons en territoire inconnu et désormais, la réussite professionnelle ou le profit n'auront plus guère d'importance :) Ce qui compte, c'est ce que nous allons faire ENSEMBLE de cette étape spécifique...et ici, la communauté que nous avons forgée prendra sa juste place...cette "valeur-là" est inestimable et solide...le reste n'est que poussière...

    Je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi en phase (et en paix) avec ce monde car tout me semble logique et bienveillant...ainsi, pour ceux qui souhaitent me rencontrer afin d'échanger à partir d'un prisme métaphysique sur les bouleversements en cours, je répondrais "présente"...

    Le Domaine, c'est bien plus qu'un projet professionnel ou un Donjon...c'est aussi une vision du monde :)

    Nous allons donc surfer sur la réalité en cours, certains de nos clients et partenaires vont reporter leurs événements et soirées, mais peu importe, notre porte reste ouverte :)

    Voici un petit texte ancien mais qui garde tout son sens :
    "Les contradictions capitalistes provoqueront des explosions, des cataclysmes et des crises au cours desquels les arrêts momentanés de travail et la destruction d’une grande partie des capitaux ramèneront, par la violence, le capitalisme à un niveau d’où il pourra reprendre son cours. Les contradictions créent des explosions, des crises au cours desquelles tout travail s’arrête pour un temps tandis qu’une partie importante du capital est détruite, ramenant le capital par la force à un point où, sans se suicider, il est à même d’employer de nouveau pleinement sa capacité productive. Cependant ces catastrophes qui le régénèrent régulièrement, se répètent à une échelle toujours plus vaste, et elles finiront par provoquer son renversement violent. "

    Karl Marx - Grundrisse, Tome IV

     

    Bonne route à chacun, toute mon amitié,

    Mesnet, le 13 mars 2020

    mesnetjc@gmail.com

    A lire : L'effondrement

    Les bouleversements de ce monde...

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Les meubles qui équipent notre Donjon, ont été en grande partie imaginés et créés par Lian, un artisan talentueux.

    Si vous souhaitez lui passer commande (prix très raisonnables !), contactez-le par mail :

    bdsm4485@gmail.com

     

    Voici un aperçu du mobilier disponible chez nous,  au Grenier d'Eros :

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

     

     

    Autres créations de Lian, disponibles en d'autres lieux :

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

    Lian, mobilier BDSM

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Le Domaine se réserve le droit, et ce à tout moment et sans préavis, de modifier tout ou partie des conditions qui suivent. En vous connectant à ce site et / ou en utilisant ses services, et de ce seul fait, vous acceptez l’ensemble des conditions qui suivent et ce sans aucune restriction.

     

    Location du Domaine : statut loueur de bien, Finistère

    Notre activité étant sensible et donc pour des raisons de sécurité, nous ne mettons aucune information permettant de situer physiquement le Domaine : pas de numéro de SIRET, pas de nom et pas d'adresse.

     

    Club privé (en projet et non actif en ce jour du 11 mars 2020) : statut associatif (en cours de création)

     

    Newsletter : aucune obligation d'inscription. Si vous vous abonnez, vous recevrez dans votre boite mail les articles édités via ce blog, vous connaîtrez ainsi les jours d'ouverture du Club, nos événements, etc. Votre mail sera enregisté afin de vous faire parvenir certaines informations, comme l'organisation de soirées ou autre, mais vos données sont confidentielles et ne sont en aucun cas transmises à des tiers / Aucune information personnelle n’est collectée à votre insu / Aucune information personnelle n’est utilisée à des fins non prévues. Vous pourrez à tout moment (par mail),  exiger de ne plus être référencé par le Domaine.

     

    Adresse mail : ranxperso@free.fr

     

    Notre hébergeur : le site Eklablog - www.eklablog.com est édité par :

    Dénomination sociale : Webedia
    Forme : Société Anonyme au capital de 1 254 703,00€
    RCS : NANTERRE - 501 106 520
    N° de TVA Intracommunautaire : FR895226439 
    Siège social : 2 rue Paul Vaillant Couturier, 92300 LEVALLOIS-PERRET
    Directeur de la publication : M. Cédric SIRE
    Contact : contact@eklablog.com

    "Eklablog" est une marque déposée à l'I.N.P.I. de Paris sous le numéro 07 3 512 952

    Le site fait l'objet d'une déclaration à la C.N.I.L. sous le numéro de dossier 1369048
    Le site est hébergé auprès de la société ONLINE, société par actions simplifiée au capital de 214 410.50 euros dont le siège est situé au 8 rue de l'Evêque - 75008 PARIS - FRANCE.

     

    Les cookies : le Domaine n'a aucun lien avec les cookies, nous ne récoltons aucune donnée, ces dernières concernent uniquement Eklablog et Webedia (qui détient Eklablog). Voici leur nomenclature concernant le sujet : ICI

     

    Propriété Intellectuelle :

    L'ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Tous les produits, logos, marques de fabrique ou marques enregistrées mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires et webmasters respectifs.

     

    Droits d’auteurs / copyright : 

    L'ensemble de ce site web est soumis aux lois françaises et internationales relatives aux droits d’auteur. Toute reproduction intégrale ou partielle est interdite sans l’accord de son propriétaire. Les textes de ce site peuvent quant à eux être cités à la condition de porter une mention contenant l’adresse du site tel que « Ce document provient du site du Domaine/Domaine Éros et de ne pas être altérés de quelque manière et d'être diffusés de manière non-lucrative. 

     

    Liens hypertextuels :
    Les liens présents sur ce site peuvent orienter le visiteur sur des sites extérieurs dont le contenu ne peut en aucune manière engager la responsabilité du Domaine. La mise en place d’un lien hypertextuel vers ce site est autorisée.

     

    Informations techniques :
    Il est rappelé que le secret des correspondances n’est pas garanti sur le réseau et qu’il appartient à chaque utilisateur d’Internet de prendre toutes les mesures appropriées de façon à protéger ses propres données et/ou logiciels de la contamination d’éventuels virus circulant sur Internet.

     

    Contenu rédactionnel :
    Ranx et Mesnet

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Un mot qui revient souvent au sein de notre petite communauté : la gentillesse...cela peut sembler paradoxal dans un univers BDSM et pourtant, il s'agit là d'un socle indispensable. Quel que soit le rôle qui est endossé (Domina, Maître, soumis ou soumise), lorsque la gentillesse est au cœur de la pratique, chaque geste est aimé et magnifié...la domination et la gentillesse s'épousent parfaitement bien !

    Et puis, il y a entre nous tous, une recherche de cette énergie spécifique : nous exigeons que ceux qui nous entourent soient gentils, rien de moins. Je ne peux évoquer que ma propre expérience, elle est donc forcément limitée et orientée, mais c'est dans ce "milieu" que cette soif de douceur est la plus tangible ! Jamais je n'ai perçu ailleurs, de façon aussi clairement exprimée, cette sensibilité.

    L'inauguration du Grenier d’Éros fut un moment intense...que de rencontres, de jeux, d'échanges ! Et la "gentillesse" était une respiration clairement assumée, explicitement verbalisée : il y avait un besoin presque charnel d'éradiquer les vieux schémas qui nous épuisent : jugement, rancune, concurrence...

    Nous avons fait de notre mieux pour incarner cette bienveillance "collective" et quand pour ma part, le curseur "redescendait" vers des sentiments plus "abrupts", c'est moi que j'observais et remettais en cause :)

    En attendant, je remercie toute "ma" communauté (j'aime bien ce sentiment d'appartenance !) qui surfe sur ces longueurs d'onde...ce n'est pas toujours évident de favoriser les sentiments les plus nobles, mais le plus important, c'est que nous avons su formuler ce besoin de gentillesse...alors, dans ces temps peu amènes, nous ressortons tous de ces rencontres comme reposés et rassérénés de voir que l'humain peut être beau, sage...et tellement gentil :)

    Une soirée BDSM devient alors un véritable bain de jouvence, une source de joie. Sous la surface du protocole, c'est bien l'apprentissage de notre humanité qui est en jeu...et tant qu'à faire, nous nous stimulons mutuellement afin de laisser émerger la meilleure version de cette humanité :)

     

    Mesnet, le 10 mars 2020

     

    La gentillesse

    Partager via Gmail Yahoo!





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires