• Pureté

    Lorsque JE m'emploie en tant que "divinité" à nettoyer une dimension de sa "part d'ombre", je dois visiter toutes les strates de conscience...c'est le regard d'unité que JE porte sur toute chose qui purifie ce monde. Une âme aguerrie doit pouvoir plonger dans les univers les plus abîmés afin de les rendre à la lumière, ne pas craindre de se "salir" mais aimer toute la création et la magnifier par sa présence...ainsi, mon cheminement dans la dimension sexuelle est un acte conscient et éclairé, m'ayant permis de sublimer une sphère de réalité particulièrement diminuée et blessée.

    Ce type d'expérimentation/programmation n'est pas toujours aisé dans une société qui s'aligne sur le jugement et la stigmatisation, car il faut s'établir au-delà du regard que porte l'autre sur SOI, il faut dépasser totalement cette perception qui est source de mensonge, de peur et de douleur, et affirmer coûte que coûte sa puissance de création et de guérison "d'égrégores" collectifs (et donc individuels !)...épurer les notions d'argent et de sexualité, fusionner ce qu'il y a de beau et de constructif dans ces deux sphères de réalité, tel a été l'imprégnation de l'esprit...le costume "spirituel" devient alors trop étroit, il n'est qu'un "joli" rôle encensé par "la galerie"...alors que l'absolu se confronte "au réel" et surtout à la vérité, sans rien lâcher de son innocence et de sa grâce primale...

    Ceux qui travaillent à l'émergence de nouvelles énergies concernant l'argent et la sexualité sont en général des âmes éprouvées : cela demande beaucoup de force car le système va les rejeter et les juger à l'aune de paradigmes obsolètes. Personnellement, en mariant argent, sexualité et spiritualité, j'ai le ticket gagnant :) JE rappelle ici la définition originelle du mot libertinage : il s'agit d'un mouvement Italien puis Français qui apparaît au 16ème siècle et qui considère que la spiritualité et la sexualité sont liées. Le système religieux de l'époque n'a que modérément apprécié cette nouveauté :) Les adeptes du libertinage furent le plus souvent exterminés....et je ne fais ici que reprendre le travail quantique qui avait été fait il y a des centaines d'années, en rendant grâce au fait que le temps des bûchers soit derrière nous :)

    Je me rends compte que souvent le monde extérieur (et donc MOI en tant que matrice) me ramenait à : "oui, mais toi tu vis protégée dans ton Domaine, dans ta bulle, alors que nous, on vit dans le réel"...

    Et finalement, je vois que je vis profondément dans cette substance dimensionnelle...j'ai accepté de mettre les deux pieds dans le "marais terrestre" ou "magma atomique" : la violence, la famille, la relation aux autres (combien de milliers d'êtres sont venus dans ma bulle ?), les conflits professionnels avec mes amis, le sexe, l'argent, le social et la politique à travers les GJ, la spiritualité, la jeunesse...je suis profondément ancrée dans le réel mais disons que je ne vais plus vers lui de façon à ce qu'il n’impacte, je le fais plutôt entrer dans ma dimension et je le façonne...Je construis mon vortex, ma réalité, mon monde...

    L'univers que JE suis fut expansion et expir, c'est ce qui est "dehors" qui régissait ma vie....JE suis désormais contraction et inspir....c'est ce qui est "dedans" qui devient créateur...

    C'est fascinant...fascinant et véritablement concret, réel, dans un quotidien humain tellement banal...et puis quelle liberté ! La liberté d'être ce que JE suis, enfin :)

    Note : ma fille de 23 ans était présente aux Utopiades l'année dernière, cela m'a posé question en tant que mère humaine. J'étais vigilante, observant le mouvement autour d'elle. Puis il y a eu ce moment, lors de l'élection de Miss Utopia...la nudité, les rires, la joie....et ce mot "pureté" est apparu en filigrane...nous étions purs et innocents...mon enfant était à sa juste place...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    JE ou MOI = nous

    Pureté

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,